Historique

A la fin du XIX ème siècle, Alfred JULLIARD décide d'abandonner sa boulangerie installée rue de Beauvais à Amiens, de réétudier la chimie, et crée au Petit St Jean une usine de colles et apprêts pour fournir les teinturiers amiénois en apprêts pour l'ennoblissement des tissus et velours.

Au tout début du XX ème siècle, Georgette, fille unique d'Alfred JULLIARD, épouse Hubert DESSAINT qui est un commerçant en lingerie. Pour son activité, Hubert DESSAINT parcourt la moitié de la France pour vendre les produits dans les magasins spécialisés. Rapidement le couple décide de fonder sa propre manufacture qui s'installera en 1911 au 344 rue St Honoré ( devenu maintenant le 32 rue Jean Moulin).
La production de lingerie comprend trois articles principaux : les chemises (de jour et de nuit), les pantalons (de dessous) et les taies d'oreiller. Ces produits sont décorés de broderies ou de dentelles.

Du tout coton, la production évolue vers la rayonne et l'indémaillable dans les années 1930.

La guerre de 1939-45 entraîne un arrêt de la production, les bâtiments sont sinistrés.

A la libération, Guy DESSAINT fils d'Hubert reprend le flambeau.

Jusqu'en 1968 il produit des chemises d'homme en plus de la lingerie de nuit et de jour pour femmes et fillettes. En 1969 il privilégie la lingerie, l'entreprise compte alors plus de 100 ouvrières.

Les années 1980 apporteront avec les importations et le début de la mondialisation, une concurrence de plus en plus vive, d'abord sur la lingerie de jour, puis sur les vêtements de nuit. En 1990 l'entreprise s'était reconvertie pour la moitié de sa production dans des séries de prêt à porter (petite pièces de dessus - robes etc...). L'entreprise recherche alors des partenaires pour assurer son développement, cette opération se passera mal et après l'entrée dans un groupe, cela aboutira à la disparition de l'unité de production.

En 1992 Philippe et Florence, enfants de Guy DESSAINT, fondent à leur tour une société, dénommée : Confection et Impression Textile, en se basant sur deux savoir-faire : la confection et l'impression en sérigraphie sur tissus. La production est axée sur de petites séries personnalisées, elle répond au demandes du sport de compétition, et aux besoins des associations ou collectivités.

A partir de janvier 1997, la société va investir dans du matériel pour imprimer en sublimation, ce qui offre des possibilités illimitées de décor. La sublimation est le passage d'un corps de l'état solide à l'état gazeux sans passer par la phase liquide. Cette réaction chimique consiste à déposer des colorants solides sur un papier spécifique et à les évaporer sur un tissu par chauffe et pression simultanée. L'image obtenue est de grande qualité, durable, et indécelable au toucher. Le tissu imprimé en sublimation donne l'impression d'être teint et non peint. La simplicité technique n'est en fait qu'apparente et la maîtrise du procédé demande un important savoir-faire. Le dosage des encres, les préparations, températures et durées des transferts sont des secrets conservés par l'entreprise.

CIT -DESSAINT réalise 30% de son activité avec le hockey sur glace et le roller hockey. Seule en France à fabriquer ce type de produit, elle est également seule en Europe à produire des vêtements pour le football américain. Ces productions sont vendues en Espagne, Suisse, Belgique, Pays Bas, Allemagne, Suède, et aussi pour une toute petite part aux USA et au Canada.

CIT-DESSAINT c'est aussi l'équipement en tenues ou récompenses (Tee shirts, Survêtements, Blousons...) de collectivités régionales ou locales, d'entreprises et d'associations.

CIT - DESSAINT c'est enfin une petite activité en sous-traitance d'impressions en sérigraphie sur les maillots en produits des grandes enseignes de distribution d'articles de sport ( DECATHLON- INTERSPORT...)

1992 : création de CIT-DESSAINT
1996 : 8000 maillots de hockey - plus de 60% des clubs français en clientèle
1999 : CIT-DESSAINT est partenaire des équipes de France de Hockey sur glace, de Roller Hockey, de Football américain, de Ringuette, de Longue Paume...
2002 : la production de maillots de hockey dépasse 15000 pièces par an.

En 2003 les impressions sont progressivement numérisées, et en 2005 la préparation traditionnelle des impressions avec gravure est abandonnée au profit du numérique.

Puis en 2007 un nouveau changement radical est décidé: passer de l'impression de panneaux à la presse à l'impression de tissu en continu sur une calandre, ce qui permet aujourd'hui d'imprimer 250 mètres de tissus par jour.

Aujourd’hui CIT DESSAINT est l’une des très rare entreprise de France qui maîtrise les techniques de la sublimation textile, et qui met en œuvre un processus totalement intégré allant tissu blanc pour aboutir à une tenue complètement personnalisée.